Forum USTHB

AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Algérie Télécom déçoit en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Algérie Télécom déçoit en Algérie   Ven 25 Sep 2009, 10:25

La décision qui a été prise par Algérie Télécom de doubler le débit, de 128 à 256 Kbps n’a pas eu des échos favorables chez les clients d’Easy et Fawri. Ces derniers qui procèdent au renouvellement de leur abonnement (590 DA pour 128 kbps) sont invités à payer 1100 DA, prix du nouvel abonnement (256 kbps), auquel il faut ajouter une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 7%, pour une même qualité de débit.

“Je ne vois pas la différence entre le 128 et le 512 kbps, sauf dans le montant des prestations qui a pratiquement doublé”, nous dévoilait notre interlocuteur. En effet, le prix de la connexion Farwi, autrefois moins cher que celui d’Easy, a été aligné sur le prix le plus élevé de cette dernière, pénalisant ainsi ceux qui avaient, pour des raisons financières, opté pour la formule la moins chère du marché.

Par ailleurs, la renonciation des pouvoirs publics à la politique de promotion de l’usage de l’Internet au profit du grand public s’explique, sans doute, par les pertes subies par les opérateurs publics et privés du haut débit, mais plus encore par l’opérateur historique Algérie Télécom, qui n’arrive pas à recouvrer les créances qu’il détient sur les entreprises utilisant son serveur, notamment ce bras de fer qui l’oppose au fournisseur d'accès Internet (FAI) privé Eepad.

Il est à rappeler que la réduction de 50% des tarifs de la connexion ADSL grand public (Easy et Fawri 128 k) décidée rappelons-le, le 20 avril de l’année précédente par l'ex-ministre, Boudjemâa Haïchour, a permis à des milliers de foyers de se connecter à la Grande Toile, mais dommage qu’elle n’ait pas fait long feu. En effet, les abonnés d’Algérie Télécom (AT) connaissent, ces derniers jours, des perturbations, et des difficultés pour accéder au réseau de connexion, nonobstant la suppression du débit de 128 kbps, qui a été à la portée de tout le monde. En outre, il est à souligner que la pénurie en modems perdure depuis avril 2008 et la situation s'est aggravée ces derniers mois, poussant ainsi certains abonnés à recourir au commerce de matériels électroniques, où le modem est proposée chez les commerçants à partir de 6.000 DA.

La décision prise pour la réduction de 50% des tarifs de la connexion ADSL qui a explosé la demande, conduisant à une saturation actuelle du réseau de l'opérateur historique, a compliqué la tâche d'Algérie Télécom qui fait face aujourd'hui à de grandes difficultés pour satisfaire la demande.

Perturbations de l'approvisionnement des agences commerciales en modems, problèmes fréquents de connexion, retards dans l'émission du signal pour les nouveaux abonnés, déficit en personnel qualifié notamment pour les services techniques, saturation du réseau, chute de débit.

Bref, la situation actuelle du réseau télécoms national exaspère même les responsables d'Algérie Télécom. La première conséquence directe de cet état, est la suppression de ce débit de 128 kbps.

Devant cette situation, les agences commerciales sont prises d'assaut ces derniers jours, par des centaines d'abonnés venus réclamer à cause de ces chutes de débit. Ils se déplacent de nombreuses fois au service technique pour se plaindre d'une panne de connexion, mais sans aucune suite.

En outre, il convient de souligner qu’il y a ceux qui ont payé pour une connexion d’un débit de 256 kbps, mais après des mois, ils découvrent, qu’ils avaient un débit de moins 128 kbps ou bien d’autres abonnés qui avaient payé une connexion de 512 kbps à raison de 1.500 DA par mois qui ont aussi fait la mauvaise surprise de voir que leur débit ne dépasse guère les 200 kbps.

Par ailleurs, à cette allure, Algérie Télécom ne pourra jamais atteindre son challenge de six millions d'abonnés ADSL à l'horizon 2013, d’autant qu’elle n'arrive plus aujourd'hui à gérer un réseau constitué de 500.000 lignes.

Pour cela, AT est invitée aujourd’hui à une révision globale de sa stratégie qui a montré sa limite, afin d’atteindre les objectifs tracés.

Enfin, le projet de généraliser le haut débit ADSL aux foyers algériens lancé tambour battant par le ministère de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication, est tombé à l’eau, et commence à montrer des signes d'essoufflement, vu la qualité de ses prestations de services. Algérie Télécom, qui ne donne plus pleine satisfaction aux internautes, et la situation ne cesse d’empirer.

Par La Dépêche de Kabylie
Revenir en haut Aller en bas
 
Algérie Télécom déçoit en Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» si vous étiez président de la république algérienne quels changements apporteriez-vous au pays??
» Longueur Littoral Algérien
» “BADIS”, LA PREMIÈRE REVUE POUR ENFANTS 100% ALGERIENNE
» structures algebriques
» le stress au travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USTHB :: Le village :: Discussions générales-
Sauter vers: