Forum USTHB

AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 L'Alimentation, ou la troisième médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Alimentation, ou la troisième médecine   Sam 23 Jan 2010, 22:00




Jean Seignalet, Henri Joyeux, "L'Alimentation, ou la troisième médecine"
Editions de l'Oeil | 2004 | ISBN: 2868398871 | 660 pages | PDF | 5,3 MB


Notre façon de manger influence notre santé, dans un bon ou dans un mauvais sens. Si chacun est d'accord sur ce point, deux questions restent posées : 1) De quelle manière une alimentation mal conçue conduit-elle à certaines maladies ? 2) Quelle est la diététique idéale ? L'auteur propose une réponse à ces deux questions, en s'appuyant sur les découvertes récentes réalisées dans les diverses branches de la médecine et de la biologie. II montre comment l'alimentation moderne exerce ses effets néfastes, en conjonction avec d'autres facteurs génétiques et environnementaux. Les multiples étapes qui mènent de l'état normal à l'état pathologique apparaissent clairement. Au départ de troubles aussi variés que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète sucré de la maturité, le cancer du sein ou l'asthme, on trouve la nourriture moderne, responsable du passage dans la circulation sanguine de macromolécules bactériennes et alimentaires nocives. Le retour à une nutrition de type ancestral, la seule qui convient à l'homme, permet d'obtenir des succès aussi nets que fréquents dans une multitude d'affections qui passent pour mystérieuses et peu ou pas curables. Dans cette cinquième édition refondue et augmentée, l'action favorable fréquente du changement nutritionnel est rapportée dans 91 maladies. Les résultats souvent extraordinaires du régime alimentaire deviennent évidents, sur le plan préventif (athérosclérose, cancer, etc.), comme sur le plan curatif (sclérose en plaques, dépression nerveuse, maladie de Crohn, asthme, etc.). La notion classique d'une diététique quantitative, basée sur le nombre de calories et l'équilibre entre glucides, lipides et protides, est remplacée par un nouveau concept, celui d'une diététique qualitative, fondée sur la structure des molécules. II faut écarter celles que l'organisme ne peut pas métaboliser et conserver celles accessibles à l'action de nos enzymes. Cette attitude de bon sens, associée ou non aux médications classiques, est très souvent salvatrice. Puisse cette nouvelle édition persuader les lecteurs que l'alimentation d'hier doit prendre une grande place dans la médecine de demain, aussi bien dans la prévention que dans le traitement de la plupart des maladies



depositfiles.com


mirror
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Méchant Chat
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 50
Localisation : babez
Domaine d'étude : il s'intéresse aux humains: ces animaux si compliqués et dures a étudier
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: L'Alimentation, ou la troisième médecine   Dim 24 Jan 2010, 00:57

"laissons notre nourriture constituer notre médecine , en suite la médecine sera notre nourriture " [Hippocrate]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
>>>top 10<<<
Le Grand Méchant Chat arrive !!! harba !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.linuxdz.net/
 
L'Alimentation, ou la troisième médecine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'alimentation ou la troisième médecine
» Alimentation vivante : végétalisme à 80% cru
» plaquettes en baisse: alimentation? soja?des rapports entre?
» sclérose en plaques et alimentation
» Phosphates dans l’alimentation : les enfants en danger !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USTHB :: Forum général :: Médecine et santé-
Sauter vers: